Objectif et mise en oeuvre

CONTEXTE

Le projet CO-EVOLVE encourage l'élaboration de politiques et d'initiatives en faveur du développement durable et responsable d'un tourisme côtier et maritime, sur la base des principes de la Gestion intégrée de zones côtières (GIZC) et de la Planification spatiale maritime (PSM) qui prennent en compte les principaux problèmes liés au développement durable du tourisme (à savoir, la saisonnalité de la demande, les transports, l'utilisation durable des ressources, la prospérité et la qualité de vie de la communauté, la préservation du patrimoine naturel et culturel). 

Cette approche contribue à la mise en œuvre pratique d'instruments réglementaires et d'initiatives pertinentes à différents niveaux (international, européen, national et régional), notamment le Protocole de Barcelone relatif à la gestion intégrée des zones côtières, la Stratégie méditerranéenne pour le développement durable (SMDD), la Stratégie européenne pour plus de croissance et d'emploi dans le tourisme côtier et maritime COM(2014)86 finale, diverses directives européennes (Directive-cadre sur l'eau, Directive-cadre Stratégie pour le milieu marin, Directive pour la planification de l'espace maritime, Directives Oiseaux et Habitats et Directive Inondation), le programme Horizon 2020, l'initiative BLUEMED en faveur de la croissance bleue dans la région méditerranéenne, le plan d'action EUSAIR, le plan d'action conjoint de la Charte de Bologne, ainsi que les stratégies/initiatives émergentes au niveau du bassin maritime et macro-régional pour la zone méditerranéenne, en particulier les discussions sur l'initiative en Méditerranée occidentale et les travaux de l'Union européenne en faveur d'une économie bleue pour la Méditerranée. 

OBJECTIF GLOBAL DU PROJET

CO-EVOLVE vise à analyser et à promouvoir la co-évolution des activités humaines et des systèmes naturels dans les zones côtières touristiques, dans un contexte de forte évolution liée aux effets du changement climatique, afin de permettre le développement durable des activités touristiques en harmonie et en synergie avec d'autres utilisations de l'espace et des ressources des zones côtières et maritimes, sur la base des principes GIZC/PSM.

Ces enjeux territoriaux traités par le projet sont communs à l'ensemble des zones côtières et bassins maritimes de l'espace MED et cadrent parfaitement avec l'objectif spécifique 3.1 : « soutenir l'élaboration de politiques et renforcer la coordination des stratégies entre les territoires au niveau inter-régional et trans-régional concernant le développement d'un tourisme côtier et maritime durable et responsable, sur la base des principes GIZC et PSM, par le biais d'une coopération et d'une planification conjointes. »

Le paysage politique actuel (par ex., la Directive 2014/89/EU, le Protocole GIZC, la Stratégie COM(2014)86 finale) va dans ce sens ; des résultats et des bonnes pratiques existent déjà, mais l'application systématique et concrète des principes GIZC/PSM aux zones touristiques côtières reste la condition sine qua non de leur mise en œuvre durable. Les approches sectorielles et qui ne prennent pas en compte les écosystèmes vont à l'encontre du développement durable à moyen et long termes.

La présente approche permettra de relever et de prendre en compte les principaux défis en matière de développement durable du tourisme dans l'Union européenne (à savoir, la saisonnalité de la demande, les transports, l'utilisation raisonnée des ressources, la prospérité et la qualité de vie de la communauté, la conservation et la valorisation du patrimoine naturel et culturel) à l'échelle de l'espace MED et au sein de plans d'action plus spécifiques visant des zones pilotes représentatives.

Le projet répond notamment à tous les besoins cités dans l'objectif spécifique 3.1 : ressources culturelles et environnementales de valeur menacées par des activités humaines ; forte pression des activités touristiques et de l'urbanisation ; pression accrue sur les ressources naturelles résultant de la combinaison des activités humaines et des changements environnementaux (en particulier le changement climatique) ; pression accrue sur les ressources en eau.

CO-EVOLVE'S MAIN OBJECTIVES