Réalisations à ce jour

Les activités du projet CO-EVOLVE ont débuté en novembre 2016 par la phase d'étude qui s'achèvera en janvier 2018. Depuis le lancement du projet, des partenaires se sont attelés à l'analyse des principales menaces et opportunités pour le développement d'un tourisme côtier durable à l'échelle de la Méditerranée et de zones pilotes. Les menaces identifiées sont les suivantes : changement climatique, stabilité morphologique, littoralisation, urbanisation, pollution, conflits liés aux différentes utilisations, etc. Les principales opportunités sont : la protection des côtes et des écosystèmes, le cycle et l'épuration de l'eau, les transports et l'accessibilité, la législation et la gouvernance. Tous les partenaires ont participé à l'élaboration de plusieurs rapports.

Le WP3 comprend également la préparation d'une étude intitulée « Élaboration d'une approche commune en matière d'évaluation de la durabilité du tourisme », dans le cadre de l'activité 3.16 (Développement durable du tourisme à l'échelle locale par le biais d'un indice de durabilité - Mise en œuvre du système). L'objectif est de définir et de quantifier la durabilité du tourisme en Méditerranée. Au mois de septembre, dans le cadre de cette étude, tous les partenaires intégreront les résultats de leurs analyses des menaces/opportunités dans un formulaire « Typologie synthétique de la destination touristique » pour chacune des 149 régions NUTS III de l'espace MED. Cette activité fera la synthèse de ces informations et donnera une vision globale de la typologie des destinations touristiques à échelle de l'espace MED.

Plusieurs rapports finaux seront remis en septembre 2017. Les résultats de la phase d'étude seront présentés à la fin de l'année ou au début de l'année prochaine, ouvrant la voie à la phase d'expérimentation.

Jusqu'à présent, un important travail de communication et d'amélioration de la visibilité du projet CO-EVOLVE a été effectué. Le plan de communication et de diffusion du projet, qui définit la stratégie de communication et comprend des instructions sur les activités et les produits y afférents, c'est-à-dire une description détaillée des rendus du projet, de l'identité visuelle et des règles de communication, des directives d'utilisation des réseaux sociaux, de la répartition du budget du WP2, du contenu du site Web, etc., a été officiellement adopté en mai 2017. En outre, plusieurs outils de communication ont été élaborés et diffusés : comptes de réseaux sociaux (Twitter/Facebook), brochure générale, affiche, récapitulatif, première lettre d'information du projet, etc.

Le consortium a également forgé de solides relations avec la communauté thématique « Tourisme durable ».